IMG_9490

Suzanne Lamouroux a la passion de la peinture depuis son enfance. Ce n'est qu'une fois libérée de ses activités professionnelles qu'elle a enfin réalisé son rêve en peignant paysages, portraits, natures mortes. Elle a choisi la technique de l'aquarelle qui lui correspond le mieux.

contact : js.lamouroux@orange.fr



 Suzanne Lamouroux

Au bonheur de l’Aquarelle

Elle a attendu longtemps avant de se dévoiler. Elle n’osait pas. Il aura fallu un déclic, les encouragements de ses proches, le regard de quelques professionnels qui voyaient en elle une belle artiste.

Sa technique consiste à laisser opérer la magie de l’eau avec les pigments, mais elle a étudié tant de méthodes qu’elle connut des moments de doutes entre le sec et le mouillé. Composer avec les surprises de l’eau ou maitriser les volumes propres en appliquant des voiles de couleurs ?

Les deux dirons-nous ! Suzanne Lamouroux se joue des grandes eaux, sur le papier humide, et laisse vibrer les couleurs vives, puis, dans un moment de sagesse, toute en retenue, elle place quelques frontières, revient à un classicisme qui lui sied à merveille. Elle est elle-même, classique avec un petit côté « rock n’roll ! »

Stimuler la créativité, relever des défis, cette aquarelliste aime se lancer dans des histoires nouvelles. Ici son père, elle a peint une belle âme, de toute évidence. Là un enfant, étonné nous semble-t-il, par le monde qui l’entoure. Ici encore, une ambiance de ville, Aix, dans des jeux d’ombres et de lumières. Etonnants godillots encore, chargés de souvenirs pédestres, car eux aussi ont leur histoire. Tout comme cette serre fleurie, à la vitre cassée . Suzanne Lamouroux de raconter une histoire de jardin d’hiver tombé dans l’oubli et soudain réanimée sous ses pinceaux.

Elle est bavarde et se fait violence pour ne pas trop en dire, pour ne pas tomber dans le patchwork de couleur et de thèmes. Trouver le juste milieu dans une palette qui s’amuse des ors et des orangés lumineux.

Elle aime la Lumière. C’est la quête éternelle des peintres avec cette autre ambition qui est d’exprimer des émotions, des sentiments. Cela se fait parfois dans la souffrance et le doute. Ce sont eux aussi qui permettent d’avancer.

Suzanne Lamouroux revient souvent requinquée de son séjour en montage, dans les Alpes , son second havre de paix avec celui de Venelles. Elle revisite la nature, découvre des lieux vierges de pigments, des endroits secrets. Espaces de ressourcement pour créer.

Elle fait partie d’un atelier, à la MJC de Venelles. Elle y est appréciée et son art reconnu, et si on la complimente, la dame s’en excuse presque, modeste, elle assure qu’elle aurait pu mieux faire, que cela est loin d’être parfait… C’est un état d’esprit !

Suzanne Lamouroux écrit aussi. Du clavier au pinceau, elle ne s’interdit rien. Au bonheur de l’écriture et de l’aquarelle.

Pétra Wauters, aquarelliste et journaliste culturelle

http://www.aix-caetera.com